Pénurie de main-d’œuvre, santé et transport figurent parmi les priorités électorales

Pénurie de main-d’œuvre, santé et transport figurent parmi les priorités électorales

Les enjeux de formation et de main-d’œuvre se hissent au sommet des priorités pour plusieurs acteurs économiques régionaux.

« Plusieurs entreprises manquent de main-d’œuvre spécialisée ou de manœuvres. J’ai croisé un employeur à qui il manque 40 employés en ce moment et qui doit refuser des contrats en raison d’un manque de main-d’œuvre », a affirmé Mario Turcot, directeur général, Desjardins entreprises Lanaudière.

Selon lui, favoriser l’intégration d’immigrants est une des solutions qui doit être mise de l’avant.

Il n’est pas le seul à parler du marché de l’emploi comme un enjeu de taille de cette élection. C’est aussi le cas de Claude Chartier, de la SADC Achigan-Montcalm, qui a livré ses priorités au micro de CFNJ.

« Une des priorité ce sont les PME et surtout le décrochage scolaire parce que c’est la main-d’œuvre de l’avenir. Sans main-d’œuvre ça va être difficile pour nos PME ».

Le maire de Ville Saint-Gabriel, Gaétan Gravel, se dit concerné par la santé et la disponibilité des médecins.

« Le dossier des médecins nous préoccupe terriblement avec le vieillissement des médecins qui s’en vont à la retraite et nous n’avons toujours pas de signe qu’on aura un GMF ou une relève. Ça nous inquiète beaucoup ».

La mairesse de Saint-Alphonse-Rodriguez, Isabelle Perreault souligne également que les services aux aînés, particulièrement pour leur maintient à domicile, constitue aussi une préoccupation. Elle ajoute à sa liste de priorités, les questions environnementales.

«  Nos lacs, c’est notre richesse à Saint-Alphonse. Avec les herbes exotiques et les espèces envahissantes c’est un enjeu ».

Le transport est également une source de revendications, comme le souligne Linda Malette, coordonnatrice à la Chambre commerce et MRC de Montcalm qui réclame une voie de contournement à Saint-Lin, demande répétée par le maire de Chertsey.

Go to Top