(CILE-Havre-Saint-Pierre) Quatre des cinq candidats dans Duplessis participent à un débat sur les ondes de CILE

(CILE-Havre-Saint-Pierre) Quatre des cinq candidats dans Duplessis participent à un débat sur les ondes de CILE

Alexandre Leblanc, du Parti conservateur du Québec (PCQ), Line Cloutier, de la Coalition avenir Québec (CAQ), Lorraine Richard, députée sortante et candidate du Parti québécois (PQ) et Martine Roux, de Québec solidaire (QS) ont échangé avec respect et civisme, jeudi avant-midi, sur des thèmes proposés par la journaliste de CILE, Sophie-Anne Mailloux. Des thèmes choisis en raison de leur importance cruciale dans la circonscription. Seule brillait par son absence la candidate du Parti libéral du Québec (PLQ), Laurence Méthot.

En santé, les candidats ont tous évoqué la nécessité d’améliorer l’offre de services dans la circonscription et dans toute la Minganie. Pour les candidates du PQ, de QS et de la CAQ, il faut favoriser le recrutement de médecins et d’infirmières, mettre un frein à la diminution de l’accessibilité aux soins. Alexandre Leblanc, du PCQ, estime pour sa part que le réseau public a atteint sa limite d’efficacité et qu’il faut davantage recourir au privé, notamment pour l’administration des hôpitaux.

Occupation du territoire : afin de freiner l’exode des jeunes et des familles, Mme Roux (QS) propose la gratuité scolaire qui rendrait l’école plus accessible. Pour M. Leblanc (PCQ), la solution passe par des baisses d’impôt et un plus grand choix d’écoles pour les parents. Line Cloutier (CAQ) promet de verser 2400 $ par famille pour un deuxième enfant ainsi que d’augmenter le salaire minimum. Pour aider les familles, Mme Richard (PQ) veut entre autres abolir la taxe de bienvenue, offrir un crédit d’impôt pour les jeunes revenant en région.

Pour favoriser la relance économique, Mme Cloutier (CAQ) et les autres candidats estiment qu’il faut intervenir pour redresser la situation à Q.I.T. Fer et Titane, le plus gros employeur de la région où d’autres mises à pied sont prévues.

Il faut également diversifier l’économie et supporter les PME (PQ et QS), favoriser le virage vert (QS), aider Q.I.T. Fer et Titane à réduire ses coûts de production (PCQ).

Et finalement, les quatre candidats ont tous souligné qu’il faut soutenir le projet de lien maritime entre la Côte-Nord, l’île d’Anticosti et la Gaspésie, un enjeu crucial pour la région, qui aura des effets bénéfiques pour les entreprises locales, les citoyens et le tourisme.

Source : http://www.cilemf.com/

 

Go to Top