(CFIM-Iles de la Madeleine) – Maryse Lapierre a la défense du comté électoral spécifique de l’archipel

(CFIM-Iles de la Madeleine) - Maryse Lapierre a la défense du comté électoral spécifique de l’archipel

La candidate libérale, Maryse Lapierre, s’inquiète des propos du péquiste Joël Arseneau, en ce qui a trait à la protection d’un comté électoral spécifique pour les Îles.

Elle rappelle que le Parti Québécois était parmi les signataires, en mai dernier, d’une entente pour modifier le mode de scrutin, afin de ramener le nombre d’élus à 75 plutôt que les 125 sièges actuels :

Maryse Lapierre affirme qu’il s’agit d’une réforme qui pénaliserait l’archipel, plus petit comté québécois en termes de nombre d’électeurs :

Soulignant que seul le Part libéral a refusé de signer l’entente, elle ajoute que cette réforme pourrait être adoptée sans l’unanimité en Chambre.

Par voie de communiqué, Maryse Lapierre suggère même à Joël Arseneau d’exiger que son parti se retire de ce pacte, qu’elle qualifie de néfaste pour les Îles.

La candidate du Parti libérale attend avec impatience les commentaires de ses adversaires de la Coalition Avenir Québec et de Québec solidaire, aussi signataires de l’entente.

Madame Lapierre entend défendre le comté électoral des Îles, et ainsi poursuivre le travail de son parti qui, rappelle-t-elle, est celui qui a reconnu et enchâssé le statut particulier de la Communauté maritimes de l’archipel.

Cet article Maryse Lapierre a la défense du comté électoral spécifique de l’archipel est apparu en premier sur CFIM.

Go to Top