Entrevue avec Patricia St-Jean, animatrice chez CHGA

Entrevue avec Patricia St-Jean, animatrice chez CHGA

Patricia St-Jean est animatrice chez CHGA à Maniwaki.

« J’ai toujours voulu exercer un métier qui me donne envie de me lever le matin. Il est important pour moi de ne jamais avoir à aller travailler à reculons. C’est ce que mes études et la radio CHGA FM m’ont offert! » – Patricia St-Jean

Bref portrait personnel

J’ai terminé mes études en radiodiffusion au Collège La Cité d’Ottawa en 2015, puis la radio CHGA FM m’a accueillie en stage. On m’a offert un poste de remplacement pour l’été, à la suite de quoi on m’a proposé un poste à temps plein, en septembre, comme chargée de l’organisation d’évènements, de la promotion, de la rédaction publicitaire, du remplacement en ondes, etc. Dans la dernière année, je me suis vue confier MON émission, ce pourquoi je veux faire de la radio depuis des années, ce pourquoi j’ai étudié. J’anime donc maintenant les week-ends country les fins de semaine, puis en semaine, j’exerce l’autre portion de la radio qui me passionne tout autant: la production et la rédaction de contenu publicitaire aux côtés de la rédactrice et productrice qui est en place à CHGA FM depuis plus de 20 ans!

Mon coup de coeur musical du moment

J’apprends à découvrir de plus en plus de styles musicaux, j’apprécie plusieurs groupes et beaucoup de chanteurs/chanteuses d’ici et d’ailleurs, mais je dirais que présentement j’ai un faible pour Thomas Rhett! Ses mélodies, les paroles de ses chansons, bref, l’ensemble de son oeuvre.

Mon entrevue de rêve

Mon entrevue de rêve est malheureusement hors de portée. LA personne avec laquelle j’aurais aimé partager un moment, c’est André (Dédé) Fortin. Il est l’artiste, la personnalité qui m’a offert les plus beaux souvenirs d’enfance. J’ai tous ses albums. Il m’a donné envie d’apprendre à jouer de la guitare, il m’a fait découvrir la musique québécoise engagée, émotive et vraie! Il sera probablement, et à tout jamais, la seule personnalité que j’aurai idolâtrée! Sachant que cette entrevue est impossible à réaliser, je dirais qu’Émile Bilodeau serait la personne toute désignée pour que mon entrevue de rêve soit en partie possible!

Les principaux défis rencontrés dans mon métier

Bien que j’ai envie de faire de la radio pour l’instantanéité du média, cela représente une pression et un stress au quotidien. Il s’agit d’un bon stress, mais à chaque fois que j’allume mon micro, il y a cette pression de dire la bonne chose, de choisir les bons mots et de déployer le bon contenu au bon moment. Cette pression me pousse à faire mieux chaque fois, à me surpasser et à toujours me demander: qu’est-ce que l’auditeur veut entendre? Pourquoi et comment le lui offrir? Je tiens à ce que celui-ci passe toujours du bon temps en écoutant la radio.

Ce que m’apporte l’aspect communautaire de mon métier

Il m’apporte une interaction différente avec l’auditoire, mais oh combien agréable! Je ne crois pas que beaucoup de stations peuvent se vanter de connaître leurs auditeurs par leur prénom. On fait de la radio pour créer un lien avec les gens. On ne sauve pas des vies à proprement dit, mais on aide parfois une personne à retrouver le sourire après une journée difficile!

À propos de CHGA FM : CHGA FM est un média régional qui a été réclamé par la population de la Vallée-de-la-Gatineau et qui a vu le jour en novembre 1980. La station est écoutée en grande partie pour ses informations; les nouvelles mais également les entrevues et toutes les interventions ayant lieu pour les nombreuses activités qui se déroulent dans la région. Les émissions en direct sont donc les plus populaires! Ce qui la distingue grandement, ce sont ses nombreux bulletins de nouvelles locales, régionales et nationales. Notre implication dans la communauté se traduit par notre mission: CHGA FM se veut être au coeur de la communauté et priorise son statut de référence médiatique dans la région en informant, en soutenant et en divertissant la population. La station participe à de nombreuses activités concernant, entre autres, la jeunesse, la famille, l’emploi, l’économie, la santé et la lutte contre la pauvreté.