CKRL – Entrevue avec Sol Zanetti de QS dans Jean-Lesage

CKRL - Entrevue avec Sol Zanetti de QS dans Jean-Lesage

 

“Il semble que Québec solidaire, ça se peut dans Jean-Lesage”

En entrevue à CKRL, le candidat de Québec solidaire – et ancien chef d’Option nationale – croit qu’il est possible pour son parti de décrocher le siège de Jean-Lesage. Non seulement s’agit-il d’un souhait, mais Sol Zanetti en fait une demande aux citoyens.

“Il faut une voix solidaire. On ne peut pas permettre un balayage caquiste de la région de gens qui vont couper les services publics, qui vont privatiser”, le tout dans une région caractérisée par un revenu par ménage parmi les plus bas au Québec, mentionne-t-il.

Selon Sol Zanetti, pour la circonscription de Jean-Lesage, l’environnement doit se retrouver au coeur des priorités.

“L’enjeu environnemental dans Jean-Lesage, c’est la qualité de l’air. Il y a le Port de Québec qui envoie de la poussièere, l’incinérateur qui dépasse les normes, la papetière White Birch, les autoroutes qui nous bordent de chaque côté”, énumère le candidat.

“Il faut faire quelque chose”, insiste Sol Zanetti.

Québec solidaire croit que le gouvernement du Québec devrait obliger le Port de Québec à mettre sous couvert ses opérations de transbordement et que l’État devrait également aider la ville de Québec à atteindre son objectif zéro déchets.

“Le plan de Québec est bon, mais les moyens ne sont pas là”, résume Sol Zanetti, qui se dit prêt à aider l’administration municipale à faire de son plan un succès.

Parmi les autres actions qu’aimeraient réaliser un gouvernement solidaire, il cite la transformation de la section sud de l’autoroute Laurentienne en boulevard urbain et l’abandon du projet de troisième lien entre Québec et sa Rive-Sud.

“On soutient le réseau de tramway structurant de Québec. On veut qu’il soit raccordé à Lévis, mais pas par un troisième lien automobile! La CAQ veut jeter par les fenêtres de 4 à 10 milliards $ pour augmenter la congestion à Québec et annuler l’effet de fluidité d’amènerait le réseau structurant”

Santé de proximité

Québec solidaire veut ramener des médecins dans les CLSC qui seraient ouverts 24h sur 24h.

Sol Zanetti croit qu’il faut casser le réflexe de se rendre à l’hôpital et pour y parvenir il faut que les services de soins de santé soient accessibles et que les nombreux lieux de soins n’offrent de véritables sans rendez-vous.

“Quand tu fais des services concentrés, tu dis à plein de mode “allez tous à la même place”. D’un point de vue d’urbanisme c’est absurde. Il faut ramener ça dans des CLSC de proximité.”

**

Pour écouter l’entrevue intégrale.

 

 

 

Go to Top