(CILE-Havre-Saint-Pierre) Le prolongement de la 138 est le principal défi dans Duplessis, selon la candidate du PLQ

(CILE-Havre-Saint-Pierre) Le prolongement de la 138 est le principal défi dans Duplessis, selon la candidate du PLQ

Afin de briser l’isolement de la Basse-Côte-Nord, le prolongement de la 138 jusqu’à Blanc-Sablon est le principal défi à relever dans la circonscription de Duplessis, selon la candidate du PLQ, Laurence Méthot.

« La journée où nous serons à Blanc-Sablon ça va désenclaver Terre-Neuve, […] le Labrador, on pourra avoir un lien maritime entre la Minganie et Anticosti, un pont sur le Saguenay pour accélérer le tourisme », a souligné Mme Méthot, lundi, sur les ondes de CILE.

Celle qui a été défaite aux élections de 2014 sous la bannière libérale se lance à nouveau dans la course, motivée par « l’expérience d’avoir travaillé quatre ans avec la machine gouvernementale et les cabinets », a-t-elle précisé.

« Je suis certaine à 100 % que si je suis à la table de décision au prochain mandat, je pourrai accélérer certains dossiers », a affirmé la candidate.

Toutefois, Mme Méthot a décliné l’invitation à participer à un débat sur les ondes de CILE, jeudi le 20 septembre à 11 h, dans le cadre de la campagne électorale. Les quatre autres candidats dans Duplessis ont confirmé leur présence : Lorraine Richard, députée sortante et candidate du Parti québécois, Line Cloutier (Coalition avenir Québec), Martine Roux (Québec solidaire) et Alexandre Leblanc (Parti conservateur du Québec).

Source : http://www.cilemf.com

 

Go to Top