(CILE-Havre-Saint-Pierre) – La députée péquiste sortante Lorraine Richard réélue de justesse dans Duplessis

(CILE-Havre-Saint-Pierre) – La députée péquiste sortante Lorraine Richard réélue de justesse dans Duplessis

Lorraine Richard, députée sortante du Parti québécois, a été réélue, lundi soir, avec une faible majorité de 126 voix sur sa plus proche rivale, la caquiste Line Cloutier. Elle a remporté avec 34,32 % des suffrages exprimés.

Mme Richard, qui amorce un sixième mandat comme députée de Duplessis a voulu se faire rassurante auprès des citoyens de sa circonscription.

« Je suis de toutes les batailles, a-t-elle affirmé en entrevue à la radio de CILE. Même si la CAQ est un gouvernement majoritaire, ils seront très très bien servis avec Lorraine Richard comme députée, même si je suis dans l’opposition. J’ai autant obtenu dans l’opposition qu’au pouvoir, donc, je vais encore être là pour mon monde. »

Les candidats défaits concèdent la victoire

Sa plus proche rivale, Line Cloutier, de la CAQ, avec 33, 7 % des suffrages, est fière des résultats obtenus dans la circonscription et même si elle n’a pas obtenu la victoire, elle estime que la volonté de changement a été ressentie et entendue.

« Avec un écart aussi mince, Mme Richard devra considérer aussi cette volonté qui a été exprimée par les citoyens, a-t-elle précisé sur les ondes de CILE. […] Je sais que les gens de Duplessis ne seront pas oubliés par le gouvernement de la CAQ. »

Laurence Méthot, du PLQ, en troisième position avec 17,92 % des suffrages, a fait valoir les réalisations du PLQ, même si elles ne se sont pas conclues par une victoire. « Je ne dis pas que les médias ont influencé mais je pense que des gens ont suivi la vague parce que tout était orienté vers la CAQ, a-t-elle affirmé. J’ai hâte de voir le changement qu’ils vont faire, versus le gouvernement qui était en place. »

Avec 12,38 % des votes dans la circonscription, la candidate de Québec solidaire Martine Roux est satisfaite des résultats. « Les jeunes qui ont voté c’est une nouvelle génération, a-t-elle commenté.

Je pense que le Québec se dessine autrement avec deux nouveaux partis, c’est très nourrissant pour l’avenir, ça donne beaucoup d’espoir. On a encore plus le goût de s’impliquer, je pense qu’on va nous prendre sérieusement maintenant. »

Quant à Alexandre Leblanc, candidat du Parti conservateur du Québec qui a obtenu 1,68 % des votes, il considère que sa mission est accomplie et se dit satisfait de son expérience et du résultat.

« Il fallait que je fasse connaître le PCQ dans la circonscription, il fallait que j’aille chercher au moins 1 % de l’électorat », a-t-il indiqué.

Source: http://www.cilemf.com/