(CILE-Havre-Saint-Pierre) En santé, il faut « réinvestir en capital humain », selon la candidate du PQ dans Duplessis

(CILE-Havre-Saint-Pierre) En santé, il faut « réinvestir en capital humain »,  selon la candidate du PQ dans Duplessis

Lorraine Richard, député sortante et candidate péquiste dans la circonscription de Duplessis, a rappelé les engagements de son parti en matière de santé, notamment pour le territoire de la Minganie, lors d’une entrevue avec la journaliste Sophie-Anne Mailloux, sur les ondes de CILE en début de semaine.

D’entrée de jeu, Mme Richard a insisté sur l’importance de « réinvestir en capital humain pour faire en sorte que notre personnel, que ce soit au niveau des infirmières, des préposés, des pharmaciens, que tout le monde soit mis à contribution ».

Sur le territoire de la Minganie, il faudra donc mettre l’accent sur le recrutement de personnel. La candidate a souligné qu’il ne restait plus qu’environ cinq médecins, alors qu’il y en avait une quinzaine il y a quelques années. Elle propose aussi de donner plus de pouvoir aux sous-territoires en y nommant un responsable d’établissement qui travaille sur place.

Compte-tenu des distances à parcourir pour les citoyens de la région qui ont besoin de consulter un spécialiste en santé, Mme Richard s’engage à augmenter le remboursement des frais de déplacement.

Concernant la population vieillissante, le PQ entend ajouter 100 millions $ par année, et ce durant cinq ans, au financement du soutien à domicile des personnes âgées.

Ayant, dit-elle, été fréquemment en contact avec la population et fait maintes consultations, Lorraine Richard estime que ses propositions et celle du PQ en matière de santé correspondent aux besoins des gens et répondent à leurs attentes.

 

Source : www.cilemf.com

Pour écouter toute l’entrevue : http://www.cilemf.com/item-YsS76pa8i7-8C23nh99G429-fr-ca-0.html

Go to Top