(CILE-Havre-Saint-Pierre) – Bilan de campagne de la candidate libérale dans Duplessis, Laurence Méthot

(CILE-Havre-Saint-Pierre) – Bilan de campagne de la candidate libérale dans Duplessis, Laurence Méthot

En entrevue sur les ondes de CILE, jeudi, la candidate du Parti libéral du Québec a tenu à remercier les bénévoles de sa campagne et regrette de n’avoir pu se rendre dans toutes les quatre MRC de sa vaste circonscription. « Il y a 55 000 citoyens à qui on voudrait donner la main mais c’est impossible », a-t-elle reconnu.

Alors que d’autres partis et leurs candidats insistent sur le changement, Laurence Méthot affirme plutôt avoir entendu les électeurs rencontrés lui parler de… continuité.

« Il y a eu durant les quatre dernières années plein de projets, des démarrages d’entreprises, de créations d’emploi, a-t-elle souligné. Les gens me disent qu’ils veulent une stabilité, et comme on a eu un équilibre budgétaire, de continuer […] avec le développement du plan Nord, le développement de Pointe-Noire, la route 138. »

Le prolongement de la 138 jusqu’à Blanc-Sablon et la distribution du gaz naturel sur la Côte-Nord sont les deux grands projets qu’elle veut mener à terme, si elle est élue le 1er octobre, projets qui ont l’assentiment de la population, estime la candidate libérale.

Même si la circonscription de Duplessis est une forteresse péquiste depuis 1976, Laurence Méthot est convaincue que c’est la candidature – la sienne – et non le parti politique qui guidera le choix des électeurs.

« J’aimerais que les gens votent pour Laurence Méthot, pour la continuité » a-t-elle conclu.

Source : www.cilemf.com

 

 

Go to Top