(CFIM-Iles de la Madeleine) – Réponse des candidats du PLQ et du PQ aux attentes du secteur des pêches

(CFIM-Iles de la Madeleine) - Réponse des candidats du PLQ et du PQ aux attentes du secteur des pêches

La candidate libérale, Maryse Lapierre, promet que les fonds du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec suffiront à la modernisation des usines et des bateaux pour la pêche au sébaste aux Îles.

Elle fait valoir que son parti a déjà prouvé qu’il soutenait le secteur local des pêches avec des investissements pour la modernisation d’un bateau et pour une grue portique capable de les monter en cale sèche.

Mme Lapierre admet qu’elle doit encore apprivoiser le mécanisme d’attribution des subventions à la mission pour les associations de pêcheurs, en assurant toutefois que les associations locales recevront leur juste part :

D’autre part, le candidat du PQ, Joël Arseneau, affirme que les libéraux ont manqué de respect envers les pêcheurs, en refusant de financer le RPPCÎ et en bafouant les droits de l’APPIM dans le dossier de la grue portique.

Il promet qu’un gouvernement péquiste protégera le quota historique de sébaste des Îles, investira dans les usines de transformation et se tiendra debout devant Ottawa, en allant chercher un investissement fédéral équitable par rapport aux 325 millions de dollars octroyés aux provinces maritimes, il y a deux ans :

Les deux candidats valorisent la reconnaissance des pêcheurs dans le dossier de l’aire marine protégée.

Maryse Lapierre affirme qu’elle tiendrait tête à la ligne de parti pour défendre l’acceptabilité sociale du projet, et Joël Arseneau promet que les pêcheurs auraient le dernier mot dans le processus décisionnel.

Cet article Réponse des candidats du PLQ et du PQ aux attentes du secteur des pêches est apparu en premier sur CFIM.

Go to Top